In Chine, Voyages

dsc_0016

Pourquoi avoir choisi la Chine comme pays d’échange universitaire ? Et bien, Tsinghua University (l’université où je suis actuellement), était le meilleur choix que je pouvais faire au vu des nombreux partenariats que nous propose mon école de commerce. C’est l’une des meilleures universités de Chine. De quoi bien se la péter en passant l’entrée de l’école. Mais ce n’est pas tout, la Chine est aussi un pays économiquement parlant très intéressant. Étant l’une des plus grandes économies mondiales, je ne me voyais pas continuer à connaître la Chine entre deux portions de riz et de nems (surtout que j’étudie le business international et que les nems ne sont même pas chinois, tiens !).

J’ai donc sauté le pas et m’y voilà. Ouf, c’est moins pire que ça en à l’air ! Mais je garde les détails croustillants de cette nouvelle vie pour plus tard. Aujourd’hui, j’ai envie de vous partager quelques petits conseils et étapes à suivre pour lorsque l’on part étudier en Chine. J’espère que cela vous aidera à mieux appréhender ce départ.

Ces conseils seront basés sur l’expérience que j’ai eu, les observations que j’ai pu faire, les questions que j’ai pu me poser et les éléments de réponses que j’ai pu obtenir.

1. Se poser les bonnes questions et croire en ses réponses: Pourquoi partir en Chine ?

  • C’est un projet qui démontre votre ouverture d’esprit
  • C’est une expérience déroutante
  • C’est un atout sur votre CV
  • C’est un moyen de voir sa capacité à s’adapter
  • C’est une étape qui nous pousse à se poser des questions sur soi-même
  • C’est l’accès à un pays où l’objectif est de placer les universités au sommet des classements mondiaux
  • Mais c’est aussi une vie étudiante bon marché !
img_1284-1

2. Choisir la bonne école

Oui, c’est important et pas seulement valable pour la Chine. Il faut que vous soyez capable de justifier un tel choix, il n’est pas seulement question de partir à l’étranger, mais de partir étudier à l’étranger ce qui aura un impact sur votre vie professionnelle. Il faut être ainsi capable de relever l’intérêt qu’il y a à aller dans une école que ce soit professionnellement ou personnellement parlant.

img_0909

Côté pro:

  • S’informer du classement de l’école
  • Regarder si les matières proposées correspondent à ce que vous voulez faire
  • Chercher qui sont les partenaires de l’école (dans une optique d’y obtenir plus tard un stage ou un emploi mais aussi de s’intéresser à la capacité de l’école à obtenir les partenariats qui vous sont qualifiés comme bons voire excellents)
  • Observer la présence de l’école sur les réseaux sociaux et l’image qu’elle y projette
  • Lire des remarques (Si un employeur cherche votre école sur quoi tombera t-il ?)

Côté personnel:

  • Être intéressé(e) par le pays, la ville, l’école
  • Connaître les dépenses et comparer avec son budget
  • Savoir si des aides de financement existent
  • Se renseigner sur les activités associatives, sportives et activités organisées en dehors de l’école afin de visiter et rencontrer de nouvelles personnes
  • Penser aux possibilités de logement (comment sont les chambres sur le campus ? Vais-je m’y sentir bien ? Aurais-je à tous les coups une chambre ? Dois-je trouver un appartement ?)

3. Quelle est la procédure pour obtenir un visa étudiant chinois ?

Je suis personnellement passée par le site visaforchina pour faire ma demande de visa pour partir en Chine. Les centres sont à Paris et Marseille. Le visa est généralement disponible entre 5 et 7 jours après votre demande.

Visa étudiant chinois pour plus de 6 mois:

  • X1
  • Prix: 126€ pour une seule entrée sur le territoire chinois.
  • De même, dès votre arrivée en Chine, si vous vivez hors campus vous devrez vous déclarer au poste de police auquel vous appartenez.
  • Mais pour ce visa, on vous demandera par la suite de faire une demande de permis de résidence. Ce qui a été mon cas car je restais un an en Chine et souhaitais obtenir les multiples entrées sur le territoire chinois. Coûts additionnels: demande de permis de résidence (environ 60€), examen physique (environ 60€). J’ai fait la demande directement auprès du centre des visas de mon école d’échange en Chine. La procédure a duré plus de deux semaines pour moi.

Visa étudiant chinois pour moins de 6 mois (180 jours):

  • X2
  • Prix: de 100 à 170€ en fonction du nombre d’entrées que vous souhaitez.
  • Pas d’examen physique à réaliser.
  • Dès votre arrivée en Chine, si vous vivez hors campus, vous devrez vous déclarer au poste de police auquel vous appartenez.
partir étudier en chine article

4. Ce qu’il faut savoir sur la Chine

  • Le coût de la vie n’est pas cher: notamment pour la nourriture, les transports, l’électricité, l’eau, les forfaits mobiles, les sorties et visites … C’est en revanche moins le cas pour le prix des loyers hors campus dont les propriétaires profitent ouvertement des occidentaux. Il faut aussi savoir que les produits de beauté, d’hygiène sont plus chers qu’en France ainsi que les vêtements des multinationales comme Zara, Mango, Forever 21. Autant bien préparer sa valise et garder le plus d’argent pour réaliser de nombreux voyages à travers la Chine.
  • Si vous souhaitez vivre en appartement et que vous ne restez pas un semestre complet (ex: quatre mois) vous devrez souvent payer la totalité du semestre.
  • Il y a beaucoup d’opportunités de jobs pour les étudiants étrangers parlant anglais et/ou français (très bien rémunérés à l’heure d’ailleurs).
  • La wifi à Pékin est terriblement mauvaise et même généralement en Chine.
  • Oui, le gouvernement chinois bloque l’accès à Google et certains sites comme Facebook, YouTube.
  • Côté sécurité: la « loi des roues » est une réalité en Chine: plus votre véhicule à de roues plus vous êtes prioritaire. Piétons, faites attention !
  • Toujours côté sécurité: même si personnellement je me sens assez en sécurité sur Pékin, je ne relâche jamais ma garde. En effet, les arnaques ou « complots » peuvent vite survenir pour nous étrangers fraîchement débarqués (ce qui a été le cas pour quelques uns de mes amis). Et avec la barrière de la langue, vous comprendrez qu’il est difficile de trouver des solutions.
  • Ah oui ! L’anglais … l’anglais … l’anglais. Vous ne trouverez pas à tous les coins de rue quelqu’un parlant anglais. Il n’est donc pas inutile d’apprendre quelques phrases de survie.
  • Aller, petit bonus sympathique: est-ce que les chinois crachent, reniflent tout haut et font beaucoup de bruit en mangeant ? Oh oui … Ah ah ! Ce n’est pas un mythe. Bah quoi ? C’est culturel …

5. Les applications mobiles très utiles en Chine

applications-mobiles-pour-la-chine
  • Express VPN: vous permet d’accéder aux contenus censurés par la Chine (Facebook, Youtube …).
  • We chat: c’est la plus célèbre messagerie mobile que vous serez à tous les coups obligé de télécharger.
  • Beijing: si vous êtes sur Pékin, c’est la meilleure application pour se déplacer en métro.
  • Maps.me: géolocalisation sans avoir besoin d’une connexion à internet.
  • Google traduction: well … outil de survis ! L’avantage, vous pouvez utiliser votre appareil photo pour traduire un texte et utiliser le microphone pour traduire directement ce que la personne vous dit ou ce que vous souhaitez dire.
  • Ctrip: c’est une application souvent utilisée pour réserver un vol, un hôtel (etc.) en Asie à des prix compétitifs. Mon autre chouchou est Liligo où je trouve souvent les prix les moins chers.
  • Mais aussi: Pleco, Weibo, Alibaba, Tao Bao, Alipay, QQ mobile, Youku, Meituan …

Des questions ?

Pour toutes questions ou demandes d’explications plus détaillées, veuillez me laisser un commentaire sous l’article. Je serai ravie de pouvoir vous y répondre. À très vite !

Crédit photos: Itsmathilde

May your dreams come true, « M »
Recent Posts
Showing 2 comments
  • Audrey Zamboni
    Répondre

    Super article merci beaucoup Mathilde 🙂

    • itsmathilde
      Répondre

      Merci beaucoup pour ton commentaire Audrey 🙂

Leave a Comment